Printemps boréal

ours polaire et petit

Le petit pleure sa faim, la mamelle est vide. L’ourse blanche se relève brutalement. Le temps presse. Ses réserves ont tellement diminué que ses côtes saillent sous la fourrure méchée et sale. Le printemps est anormalement doux. La glace a... lire la suite