Fast and furious

pantin

Analogies Prendre la fuite c’est mettre une bassine sous un robinet qui goutte Affûter c’est enlever le mordant pour mettre du tranchant Vingt contre un c’est comme au tiercé, il faut courir vite Une région solitaire c’est un endroit qui... lire la suite

Le bain du 1er mai

bain froid

Exercices de style: Original de départ, épuré On a prudemment goûté du pied la banquise d’une flaque abandonnée par le ressac, puis carrément tendu la cheville à l’avancée sauvage de l’onde glacée ; les tendons se nouent,  les... lire la suite

Cerdito/Yann

Cerdito L’air vif d’octobre lui pique les narines. Le soleil chauffe sa peau. Le vent frais hérisse ses rares poils. Il sent le froid et il sent le chaud. C’est déroutant et délicieux à la fois. Il n’a jamais eu froid, ni chaud,... lire la suite

Haïkus d’automne

Chant d’automne Pétouille à son aise la châtaigne sur la braise en bogue noircie Trésor des bois La bogue noircie cache un trésor parfumé d’onctuosité Hic! Aiguillon caché grappe blonde un grain rayé frelon enivré Aïe! Un cri... lire la suite

Les chroniques du chat

Objectif: ouvrager ses phrases. Tu observes le monticule immobile, rocher velu. De temps en temps, il frémit, retrousse les babines. À quoi pense-t-il ? À rien, certainement, ce n’est qu’une bête. Tu compares vos existences : la tienne,... lire la suite

“adopte-un-plouc.com”

Le regard pétillant, Lou Ann agite les billets. « Et un écran plat home cinéma ! – Et un frigo américain qui fait les glaçons tout seul ! renchérit Sammy. – Et un matelas à eau pour les galipettes ! reprend-elle, coquine. – Et un... lire la suite

Le livre maudit

Il se sent ridicule, ectoplasme endimanché, planté devant son armoire à glace. Il a soigneusement brossé ses dents, rabattu sur son crâne les rares cheveux que la dernière chimio a bien voulu lui laisser. Rasé de frais, il a vaporisé un... lire la suite

Un matin sur la Terre

Nouvelle avec effet de chute « C’est à cause de la couleur, Maman. Elle est TELLEMENT bizarre. Je la regarde chipoter dans son bol de pétales de maïs jaune d’or, avec un pincement au cœur. Il a fallu s’adapter, très vite, et elle a été... lire la suite

Albert et Pierre

serpent

« Rhôôô, là, Albert, tu es vache ! – Franchement, Pierrot, depuis que Belzé a fait ses valises, qu’est-ce qu’on s’emmerde ! – Ouais, j’veux bien, mais c’est quand même toi qui l’as viré à grands coups de pompe dans le... lire la suite

La promesse

Les yeux rivés à sa Visu Tête Haute, qui affiche sur le pare-brise ses données de navigation et de vol, Gertie pousse son KappaJet aux extrêmes limites de la structure. Les yeux embués de larmes, il remâche rageusement les paroles acerbes de... lire la suite

Printemps boréal

ours polaire et petit

Le petit pleure sa faim, la mamelle est vide. L’ourse blanche se relève brutalement. Le temps presse. Ses réserves ont tellement diminué que ses côtes saillent sous la fourrure méchée et sale. Le printemps est anormalement doux. La glace a... lire la suite